Guide complet pour poser du carrelage mural dans une salle de bain

poser carrelage mural salle de bains

Sommaire

4.5/5 - (18 votes)

La salle de bain est plus que jamais un objet d’innovation. C’est désormais une pièce vintage, contemporaine, zen et parfois décalée. Son premier élément esthétique, c’est bien sûr son revêtement. Et qui dit revêtement de cette pièce humide, dit carrelage.

Le carrelage mural d’une salle de bain offre divers avantages. Cela évite surtout de devoir salir le sol déjà carrelé pendant qu’on travaille sur les murs.

Mais poser un carrelage mural en salle de bain n’est pas à la portée de tous. Il est nécessaire d’avoir le savoir-faire nécessaire et la méthode adéquate. Pour vous aider, voici le guide complet pour poser du carrelage mural dans une salle de bain. Suivez-le !

Pose du carrelage mural dans une salle de bain : de quoi a-t-on besoin ?

Pour poser un carrelage mural dans une salle de bain comme un professionnel, il est indispensable de rassembler au préalable tout ce qui sera nécessaire à cette activité. D’abord les carreaux qui vont être posés, puis les autres matériaux et enfin les outils.

Le matériau de carreaux à choisir

C’est l’ingrédient principal de cette activité. Étant donné qu’il s’agit d’un élément décoratif de la salle de bain, il est nécessaire de bien étudier le style, la résistance, le format et surtout le matériau des carreaux choisis. Sur le marché, on retrouve plusieurs types de matériaux. Vous pourrez notamment choisir entre :

  • La faïence : disponible en plusieurs coloris et motifs ; cette solution traditionnelle se montre cependant très vulnérable aux chocs ;
  • Le grès cérame : facile d’entretien et solide, il imite les matériaux comme le bois, le marbre, mais reste très froid au contact ;
  • La pierre calcaire qui se pose facilement pour un excellent rendu. Toutefois, sa porosité exige des traitements hydrofuges ;
  • La terre cuite, résistante, elle conserve la chaleur, mais reste tout à fait salissante ;
  • Le marbre : très somptueux, il est durable. Il est très onéreux et exigeant en termes d’entretien ;
  • La mosaïque en alu brossé qui donne de bonnes marges de personnalisation, se montre durable, mais également exigeante en termes d’entretien.
Lire aussi :   Comment aménager une salle de bain pour la rendre zen ?

En fonction du type de matériau, le prix des carreaux au m2 varie. Pour les matériaux comme le grès ou la faïence, il faut compter entre 20 et 120 euros le m2. Pour la pierre ou la terre cuite, c’est entre 40 et 100 euros le m2, tandis que le marbre, c’est à partir de 100 euros le m2.

Les autres ingrédients nécessaires

En plus de la colle à carrelage, du mortier joint qui seront largement sollicités, il faut prévoir de quoi soigner l’étanchéité des murs étant donné qu’il s’agit d’une salle par essence humide.

Pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans les murs de la salle de bain après la pose du carrelage, il est indispensable de prévoir un système de protection à l’eau sous carrelage(SPEC). Il s’agit d’un produit disponible, soit en solide (natte ou fil à dérouler sur le mur) ou en liquide appliqué en vue de protéger le mur pour le rendre apte à accueillir le carrelage.

Dans certains cas, il est recommandé d’utiliser des plaques dites placomarines (H1, H2, H3) toujours pour absorber l’eau. Il s’agit des plaques de placo hydrofuge adaptées à la pose des parois verticales.

pose carrelage mur de salle de bain

Les outils à rassembler

Pour poser le carrelage mural d’une salle de bain, les outils qu’il vous faut rassembler sont les suivants :

  • le peigne à colle ;
  • la batte de carreleur ;
  • le crayon gras ;
  • la règle de carreleur avec niveau à bulle ;
  • le mètre ;
  • les tasseaux de bois ;
  • le coupe-carreaux électrique ou manuel ou carrelette ;
  • le foret à diamant ;
  • la taloche ;
  • l’éponge de carreleur ;
  • les croisillons ;
  • le maillet de carreleur en caoutchouc ;
  • l’auge ;
  • la perceuse et un mélangeur.
Lire aussi :   Moderniser une salle de bain avec un petit budget ? C'est possible et on vous dit tout !

À défaut de pouvoir rassembler ces outils un à un, prenez un kit complet pour pose de carrelage vendu sur le marché. Ça sera plus pratique.

En ce qui concerne votre sécurité personnelle, munissez-vous :

  • des lunettes de protection ;
  • des protections auditives et respiratoires ;
  • des chaussures de sécurité ;
  • des vêtements adaptés ;
  • des genouillères ;
  • des gants.

Pose du carrelage mural dans une salle de bain : comment procéder ?

La pose du carrelage mural dans une salle de bain est une opération assez technique, mais elle reste accessible. Elle nécessite juste quelques astuces. Le préalable est d’assainir le mur. Il doit être propre, lisse et sans moisissures.

On trace les repères

La première étape pour la pose du carrelage mural dans une salle de bain, c’est celle qui consiste à tracer les différents repères. Commencez par prendre les mesures. Avec les croisillons et d’un crayon gras, on marque le premier repère sur un des murs et on fait un trait horizontal avec la règle maçon sur les autres. Sur chaque ligne, on fixe un tasseau avec la perceuse et on choisit où placer le premier carreau.

Passez ensuite à la préparation de la colle à carrelage qui va être mélangée avec le malaxeur pour être homogène. Une fois qu’elle est prête, la colle doit être appliquée sur le mur à bonne hauteur puis étalée.

Servez-vous du peigne pour tirer la colle sur toute la surface. Le premier carreau peut donc être posé contre le tasseau en suivant le repère. À l’aide du maillet, on tapote le carreau puis on place le 2ème, le 3ème carreau, ainsi de suite.

En travers des carreaux, placez la batte puis tapez à l’aide du maillet. Une fois que le contour de la pièce est finalisé, il faudra laisser sécher avant de dévisser les différents tasseaux.

Lire aussi :   Comment créer et décorer une salle de bain scandinave ?

On réalise les coupes

Selon qu’on se trouve sur une fenêtre, une prise ou une arrivée d’eau, une coupe peut être nécessaire lorsqu’on pose du carrelage mural dans une salle de bain. Chaque fois qu’une découpe est nécessaire, il vaut mieux y aller avec délicatesse, compte tenu de la fragilité des carreaux.

S’il s’agit d’une découpe droite, on mesure la distance entre le dernier carreau et l’angle mural, on reporte cette mesure sur le carreau et on découpe la partie en surplus. S’il s’agit plutôt d’une coupe arrondie, on trace deux lignes (une verticale et une autre horizontale) avec pour centre l’objet à contourner. On reporte cette mesure sur le carreau et on se sert du foret diamant pour effectuer la découpe ronde.

Jointoyer les carreaux

Lorsqu’il s’agit de jointoyer les carreaux, on commence par préparer le mortier et à enlever les croisillons. À l’aide de la taloche, on applique le mélange et on enlève le surplus de façon diagonale.

Après une dizaine de minutes de séchage, on se sert de l’éponge pour lisser et on laisse de nouveau sécher puis on réalise des joints de raccordement à l’aide du produit d’étanchéité.

Pose du carrelage murale dans une salle de bain : quelles sont les précautions à prendre ?

Bien que la pose du carrelage mural dans une salle de bain soit assez technique, c’est un travail accessible à tout bricoleur. Il suffit de respecter les étapes et de prendre quelques précautions. Ainsi :

  • choisissez toujours le matériel adapté ;
  • Veillez toujours à ce que le mur soit nettoyé ainsi que les supports ;
  • Ce n’est qu’après avoir appliqué le primaire d’accrochage et le mortier colle que les carreaux peuvent être posés ;
  • faites toujours les découpes avec la carrelette ;
  • gardez toujours à l’esprit que pour 10m2 de pose, vous aurez besoin de 4 h de temps environ.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *